Wardance it’s a new dance…

1978, Plastic Bertand avait emboîte un premier pas dans la pop synthétique belge avec son « Tout petit la planète », dont le son du Moog résonnera encore quelques années plus tard.

4 années passent et sort de la scène underground un album très particulier « The right to die ». Si Renaud disait à l’époque « Je suis une bande de jeune à moi tout seul », Marcel Thiel aurait pu ajouter « Je suis un groupe à moi tout seul ».

Venu de la scène punk en tant que bassiste dans le groupe Chainsaw, Marcel Tiel aka Micky Mike forme à lui seul le groupe Snowy Red qui restera plutôt confidentiel au début des années 80, mais qui sera une référence à la fin de cette décennie avec son fameux tube « Euroshima » acclamé par la scène New Beat.

Euroshima version 1982

Décédé en mai 2009, Micky Mike aura laissé une petite discographie fort sympathique et si « Euroshima » a un petit air de famille avec le tube électro de Plastic Bertrand, le reste est relativement différent et vaut le coup d’être écouté. Surtout si vous êtes fan des débuts de la « synth pop » du début des années 80.  Tout aussi minimaliste qu’efficace, Snowy Red c’est le charme d’une époque hélas masquée par les vedettes du moment, que je vous invite à redécouvrir.

La chaine de Snowy Red

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *