Analog 80, entre Astrophysique et vieilles machines

Je viens de le découvrir à l’instant et je dois dire être assez surpris par la qualité de son travail, inégale, certes, mais certaines pistes valent vraiment le détour, vraiment !

Paul, c’est tout ce que l’on sait de lui, dit aimer les vieux synthés et on le devine fan d’astrophysique, tant par les incrustation d’Hubert Reeve que par les noms de nombreux titres et description des ses album.

Peu de machines, mais que du bon. Il utilise une quinzaine de synthétiseurs dont des grands noms qui me font rêver, mais dont je n’ai surtout pas les moyens. Déjà, un Solaris et de nombreuses autres machines plus modestes, mais tout aussi efficaces. Peu importe le matériel et l’homme, voyons plutôt l’œuvre.

On peut globalement dire que ça oscille entre « Tangerine Dream » et « Kraftwerk » avec certains côtés « Jean-Michel Jarre », allant jusqu’à des schéma très synthpop, voire techno. Oui, ça sonne les grandes références et plusieurs de ses titres en ont l’étoffe, si si. Ben tiens, rien que celui-là (passez outre la « string machine » un peu trop présente au début, après ça devient géant):

On peut noter, malgré le fait que des titres font références aux années 80, il n’en est presque rien ? Oui, il y a un peu d’inspiration « heighties », mais ça sonne plutôt moderne « refit » certains diront. Heureusement, il est difficile de sonner parfaitement années 80, la musique respire mieux avec les techniques d’enregistrement modernes. C’est ce que je reproche aux instruments d’époque, c’est ce côté très en boîte, trop confiné.

La page Bandcamp de Analog 80

Bon, j’ai surtout écouté Gymnophoria, même si j’ai acquis l’entièreté des titres présents sur Bandcamp, et je dois dire que cet album m’a transporté, il y a vraiment du très bon, un chouette mariage des styles de l’époque avec une touche très personnel, bref un beau travail. Malheureusement, tous les morceaux n’ont pas la même qualité, il y a aussi du nettement moins bon, comme une volonté de trop vouloir coller aux années 80. Mais comme dans le le lot il y a tellement de bonnes choses qu’il serait dommage de passer à côté.

Si cet artiste vous a plu, je profite pour vous mentionner 2 références assez proches : Rune Foshaug et Wojciech Golczewski :

Petit mot sur Bandcamp.

Bancamp est un site de vente de musique en ligne (même si pas mal de choses sont gratuites), concentrant de petits labels et des artistes indépendants. C’est un peu le son du Off, mais c’est là que j’ai fait les plus belles découvertes dans de nombreux styles. L’écoute est toujours complète et gratuite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *