Le System-1, loin du système D

Aujourd’hui, je voudrai vous présenter un petit synthé qui ne paye pas de mine et pourtant…

Ayant un succès mitigé, son prix est en train de chuter et c’est peut-être là le moment de faire une belle affaire.

2 oscillateurs + 1 sub + 1 noise, 1 LFO, une section filtre classique, 2 générateurs d’enveloppe distincts pour le filtre et pour l’amplitude, une section d’effet, un arpégiateur et une molette de modulation particulière. Tout ça s’appelle le System-1 de Roland. D’accord, c’est de la modélisation et non un « vrai », comme diraient certains.

Voici donc ce fameux Roland System-1



Probablement que ce petit clavier n’entrera pas dans les anales, beaucoup lui reprochant de ne pas sonner gras comme un bon analogique, néanmoins il ouvre les portes à une certaine créativité. Ses détracteurs ont raison, sa version VST sonne parfaitement pareil, au détriment d’une consommation de ressources excessive, ce qui tente à prouver sa sonorité numérique, mais n’empêche que je le trouve très intéressant.

Il brille, pas par sa sonorité charpentée, hélas, mais – outre son aspect manège de fête foraine – par sa puissance et ses possibilités à créer rapidement des sons venus de je ne sais où. Bref, il offre une belle ergonomie à celui qui sait l’apprivoiser et d’intéressantes possibilités de création. C’est la bonne machine pour tout « sound designer » en herbe.

En deux mots, on peut le définir par intuitif et puissant.

Rassurez-vous, il ne sonne pas si numérique que ça, j’ai des sons très proches des Solina. Mais en effet, ce n’est pas du Moog et ce n’est pas aussi froid que beaucoup le prétendent.

Son gros point négatif est surtout son côté « sapin de Noël », ça clignote de partout, c’est fatigant et ça nuit à la lisibilité. Mise à part ça, c’est un clavier digne d’intérêt, même si le clavier n’est pas génial, mais il existe également sous forme de « Rack » sous le nom de System-1m, sans clavier donc, sans la grosse molette et sans arpégiateur. Mais compatible avec les modulaires.


Petite astuce qui n’est renseignée nulle part, pour changer de banque sur le System-1, il faut appuyer simultanément sur les touches « System-1 » ou « Plug-out » et une correspondant aux chiffres de 1 à 8.

Je me permets de joindre un petit échantillon d’un paysage où cette machine joue un grand rôle, ainsi que deux autres « expandeurs » que je vous présenterai plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *